Hermaness sous le soleil

Catégorie : Destination Shetland

Nous voilà arrivés à Lerwick. La journée commence bien quand je ramasse un motard qui tombe devant moi, victime d'une crise d'épilepsie. Je vais prendre un petit déjeuner avec Patrick Dieudonné avec qui j'échange quelques infos et quelques souvenirs shetlandais.  Dernières courses avant de partir vers le nord…

 

Direction Unst, et la réserve de Hermaness qui reste pour moi un endroit que j'aime particulièrement.

Le temps, très beau à l'arrivée du ferry, s'est transformé en quelques dizaines de minutes en un temps typiquement shetlandais : pluie fine, nuages bien présents avec un plafond assez bas et un peu de vent.

 

J'emprunte le chemin sous la pluie. Trois quarts d'heure après j'arrive sur la falaise qui abrite la majeure partie de la colonie. ARrggghhhh… Ca fait mal. La colonie de fous est divisée au moins par deux, voire trois… macareux pareil… pas un guillemot… quelques fulmars… (confirmation aujourd'hui de la diminution… explication avec les scientifiques dans les semaines à venir). Les moutons sont toujours la a venir brouter au plus pres de la falaise comme a l'habitude je lache un peu sur eux avec cette belle lumière.

 

 

Très peu de mac visibles… Avec les mac, c'est toujours comme ça des fois ils sont là et des fois ils disparaissent toute une journée. En plus ils couvent ou s'occupent des terriers et la faible quantité présente ne laisse que peu d'individus visibles.

 Comme toujours ici le temps change, de la pluie et du vent naît le soleil et les couleurs azurées des bords de mer. La falaise prends des tonalités orangées. Pas grand chose à se mettre sous l'objectif mais un grand moment… la pointe d'Hermaness avec un coucher de soleil ça reste assez incroyable, les habitués comprendront !

Sur le chemin du retour les grands labbes se decoupe sur des contre jour d'apocalypse. ils sont nombreux, ils ont faim... prends garde petit macareux la mort plane au dessus de la falaise.

 

J'arrive à mon campement sur roue à minuit….

 

Mercredi 20 juin

 

Le temps et toujours au très beau et impossible de faire des photos en journée. Lumière trop dure et effet de convection énorme…  17h30 j'entame le chemin. Les macareux sont beaucoup plus présent aujourd'hui… je m'incruste sur la falaise de manière à me faire accepter pour la soirée. 21h30 la lumière recommence comme la veille mais avec en prime quelque chose à mettre devant. 



Je fais enfin les photos que je n'aurais pas réussi à faire lors de mon dernier voyage.

Soltice oblige… cette nuit il ne fera toujours pas nuit. Le soleil se cache juste derrière l'horizon se déplaçant vers l'orient où il se lèvera de nouveau.

 

To be continued

Share